On le sait, le but premier des pubs, c’est d’envoyer du rêve.

Mais dans la grande Transhumance de la conso, on est pas tous égaux face aux rêves…

Mon voisin du dessus par exemple, il rêve de s’offrir un petit voilier pour partir visiter les Glénans avec ses gosses, il en rêve la nuit le mec, alors que Slobodan, mon voisin du dessous, son rêve ça ressemble plus un bungalow à Koh Tao où il pourrait se cuiter aux rhum H24, les bourses pleines de bave d’une thaï à peine pubère…

Chacun son truc quoi…

Mais la pub, qui est au service des marques, est aussi soumise aux lois du politiquement correct afin de ne jamais froisser la ménagère de moins de 50 ans ( comprenez « celles que leurs maris ne baisent plus et qui ont besoin d’objets transitionnels »).

Alors imaginons un instant une agence qui s’en battrait totalement les couilles de tout ça, une agence pour qui « image de marque » serait synonyme de « et si vous alliez vous faire enculer ?« , une agence qui, en fait, considérerait que si « le client est roi » c’est parce que le client à la tronche de Ned Stark…

PUBelle la vie !

Le volume 2 ici : http://www.dafouk.com/si-les-pubs-etaient-concues-par-des-mecs-qui-sen-battent-les-couilles-02/

///

PRINCESSE TAM TAM

 

 

 

TAM TAM FINAL

///

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE FINAL

///

PAMPERS

PAMPERS FINAL

///

MEETIC

MEETIC FINAL

///

MC DONALD’S

MC DO GROS FINAL

///

FRONT NATIONAL

MARION LEPEN FINAL

///

DIM

MAKÉLÉLÉ FINAL

///

LÉON DE BRUXELLES

LEON DE BRUXELLES FINAL

///

JOUÉ CLUB

JOUÉ CLUB FINAL

///

RENDEZ-VOUS À LA PROCHAINE CAMPAGNE !

D’autres détournements ici : http://www.dafouk.com/si-les-pubs-etaient-concues-par-des-mecs-qui-sen-battent-les-couilles-02/
Pour tout voir en vidéo, c’est ici :

pubs cover